Suite au rassemblement du 27 mars, poursuivre la mobilisation ! Une école, un toit, des papiers !

vendredi 5 avril 2019

JPEG - 6.3 ko

Réseau Education Sans Frontières 31

Le 27 mars devant la Préfecture, nous étions plus de 150 personnes pour défendre la régularisation des familles soutenues par les collectifs d’écoles et pour exiger également avec la campagne « Un toit pour apprendre » et suite à des occupations d’écoles, des conditions décentes d’hébergement et de logement pour les familles à la veille de la fin de la trêve hivernale.

Dix pétitions comprenant chacune plusieurs centaines de signatures ont été déposées pour la régularisation des dix familles actuellement soutenues, dont plusieurs étaient présentes lors du rassemblement. De nombreuses personnes et organisations ont pu apporter leur soutien, dont le maire et des élus de Portet-Sur-Garonne, mobilisés pour plusieurs familles dans leur commune.

La Préfecture a reçu dans un premier temps une délégation de la campagne « Un toit pour apprendre » qui demandé que soit programmée dans les meilleurs délais une réunion avec les représentants des différentes institutions concernées par l’hébergement (Préfecture, Mairie, conseil départemental). La délégation de Resf 31 (FCPE, collectifs d’école, Cimade, Ligue des droits de l’Homme) reçue dans une deuxième temps a pris acte des engagements des services de la Préfecture en terme de réexamen des situations des familles et de rencontres régulières.

La délégation Resf 31 a indiqué que les mobilisations des diverses associations partenaires de RESF et des collectifs concernent plus généralement la situation de très nombreuses familles et personnes résidentes en France depuis plusieurs années et qui sont confrontées à des réglementations administratives de plus en plus restrictives. La délégation a souligné également la situation des personnes ou familles, arrivées plus récemment, qui se voient refuser le dépôt d’une demande d’asile en France du fait de la procédure Dublin qui les oblige à retourner dans le premier pays d’entrée en Europe. Ainsi, faute de s’y soumettre, de nombreuses familles et personnes sont considérées « en fuite », et sont alors coupées des conditions minimales d’accueil liées à leur statut de demandeur d’asile, hébergement, santé, etc. avec des conséquences graves en terme de scolarisation et de condition de vie des enfants.

Les collectifs d’écoles, le Réseau Education sans Frontières et les organisations qui le soutiennent, restent mobilisés. De nouvelles actions seront proposées afin de faire place à la solidarité et aux droits humains.


Agenda

<<

2019

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois

Brèves

17 juin - Soutien à la famille D. Tribunal administratif, 18 juin, 14h30

La famille D, et leur 4 enfants dont 2 sont scolarisés à l’école Monge et leurs deux derniers nés (...)

23 avril - Danses et chants des jeunes tsiganes de Slovaquie

Terre solidaire / CCFD Jeudi 16 mai en soirée, Salle Ernest Renan 5 chemin d’Audibert Dans le (...)

12 avril - Réunion UTPA et concert

Le DAL Toulouse31 organise, en partenariat avec Tactikollectif et Mix’art Myrys, un concert avec (...)

21 mars - Urgent ! Soutien M Hyssen Q.

Urgent : venez soutenir dans le calme et la dignité monsieur Hysen Q. qui passe devant le Juge (...)

6 mars - la nuit des écoles ! Un toit pour apprendre !

*Nuit des écoles Mardi 19 mars 2019 à partir de 18h Rendez-vous dans les établissements scolaires (...)