RIEN N’EST REGLE POUR LES 12 FAMILLES TOULOUSAINES

mardi 19 juin 2007

Toulouse, le 19 juin 2007-06-19

Communiqué Resf31

Dans un communiqué du 19 juin portant sur la situation des 12 familles, la préfecture de la Haute Garonne prend quelques libertés avec la réalité des faits.

Alors qu’elle affirme que « toutes les voies de recours ont été utilisées et, chaque fois, cette position a été confirmée », de fait bon nombre de décisions de cette même préfecture ont été censurées par le Tribunal Administratif de Toulouse. Ajoutons à cela que, par ailleurs certaines familles qui ont reçues des Obligations à Quitter le Territoire Français devant le même tribunal qui n’a, à ce jour, pas rendu sa décision.

De même, contrairement à ce qu’affirme la préfecture à propos des familles bulgares et roumaines, des promesses d’embauche sérieuses ont été fournies depuis l’été dernier et des contrats de travail sont soumis à l’examen de la Direction Départementale du travail et de l’Emploi.

Enfin, concernant la question de leur hébergement et leurs soins, si elles ont pu bénéficier de la solidarité nationale, nous soulignons qu’il fait partie des obligations de l’Etat de les héberger et de leur permettre un accès aux soins, si cela s’avère nécessaire.

Rappelons ici que ces familles remplissaient dans la majorité des cas les conditions d’application de la circulaire Sarkozy du 13juin 2006, et que nous ne serions pas confrontés à une situation telle que nous la connaissons aujourd’hui si cette circulaire avait été appliquée avec moins d’arbitraire et plus d’humanité ;

Au final, par ses manœuvres dilatoires accordant 48 heures d’un maigre répit, la préfecture de la Haute Garonne est en train de créer les conditions qui visent à lui permettre, au prix de la souffrance de familles et d’enfants maintenus dans la précarité et l’angoisse, de satisfaire aux exigences chiffrées imposées par le ministère, au mépris de la dignité et du respect des droits fondamentaux des personnes.

Face au durcissement croissant des positions de M. le Préfet de la Haute Garonne, le Réseau Education Sans Frontières 31 reste toujours aussi déterminé et en situation de vigilance renforcée.

Il appelle l’ensemble des citoyens de Toulouse et de son agglomération à le rejoindre dans les jours et les semaines qui viennent pour opposer une résistance active face à une politique menée en notre nom et indigne de notre pays.

Contact : resf31@abri.org


Agenda

<<

2019

 

<<

Février

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728123

Brèves

18 décembre 2018 - Rassemblement de soutien à la Case de santé

A 14 heures, jeudi 20 décembre voir l’appel dans les articles

3 décembre 2018 - DES FEMMES VICTIMES DE VIOLENCES CONJUGALES ET LEURS ENFANTS A LA RUE LA MOBILISATION CONTINUE !

Communiqué de Presse Du collectif « Le camp des femmes » Femmes unies, toutes à l’abri ! DES (...)

3 décembre 2018 - Hébergement d’urgence, mobilisation le 4 décembre !

A l’appel de nombreuses associations, manifestation à 14 heures

26 novembre 2018 - appel à soutien

APPEL A SOUTIEN Madame Héléna T ,dont les deux enfants sont scolarisés à l’école Jean Jaurès et (...)

21 novembre 2018 -  Quelle part assure l’Europe dans l’accueil des migrant-es ?

La LDH de Toulouse vous invite à une réunion-débat qu’elle organise à l’occasion de sa réunion de (...)