Pétition, groupe scolaire Ferdinand de Lesseps,Mejsana et Shuajb famille K

samedi 15 décembre 2018

JPEG - 6.3 ko

Groupe scolaire Ferdinand de Lesseps

P E T I T I O N

La famille K. est arrivée en France en octobre 2013. Elle a dû fuir son pays d’origine car ses conditions de vie étaient devenues impossibles. Les deux enfants Mejsana et Shuajb sont scolarisés à l’école élémentaire Ferdinand de Lesseps .

La demande d’asile de cette famille et le recours ont été rejetés. Cela fait maintenant plus de 5 ans que cette famille vit en France et s’est parfaitement intégrée dans notre pays.

Nous, signataires de cette pétition, tenons à rappeler l’article10 de la déclaration des droits de l’enfant (accepté à l’unanimité par l’assemblée générale des Nations Unies le 20 novembre 1959) : « Le droit à la protection contre toute discrimination et le droit à une éducation dans un esprit d’amitié entre les peuples, de paix et de fraternité »

Cette situation nous concerne tous : parents, éducateurs, enseignants, voisins, citoyens. Par cette pétition, nous demandons une régularisation de cette famille afin que pour eux la vie redevienne possible.

Pétition à retourner à : École Ferdinand De Lesseps 7, rue Ferdinand De Lesseps 31100 Toulouse ou Fax : 0561411314


Documents joints

PDF - 16.7 ko
PDF - 16.7 ko

Brèves

21 mars - Urgent ! Soutien M Hyssen Q.

Urgent : venez soutenir dans le calme et la dignité monsieur Hysen Q. qui passe devant le Juge (...)

6 mars - la nuit des écoles ! Un toit pour apprendre !

*Nuit des écoles Mardi 19 mars 2019 à partir de 18h Rendez-vous dans les établissements scolaires (...)

6 mars - Case de santé

projection film "Frontière 66" à la Case de Santé vendredi 8 mars 2019

18 décembre 2018 - Rassemblement de soutien à la Case de santé

A 14 heures, jeudi 20 décembre voir l’appel dans les articles

3 décembre 2018 - DES FEMMES VICTIMES DE VIOLENCES CONJUGALES ET LEURS ENFANTS A LA RUE LA MOBILISATION CONTINUE !

Communiqué de Presse Du collectif « Le camp des femmes » Femmes unies, toutes à l’abri ! DES (...)