Migrant’scène est de retour à Toulouse, du 18 novembre au 28 novembre !

Festival de La Cimade
mardi 16 novembre 2021

Après une édition 2020 annulée en raison du contexte sanitaire, l’équipe de la Cimade se mobilise pour relancer des moments d’échanges et de partages.

La thématique « Résistance(s) » est une nouvelle fois au cœur de cette édition. Plus que jamais, le festival se donne comme objectifs de résister aux amalgames, de voir les migrations autrement et de mieux comprendre ce sujet complexe.

Vous pouvez retrouver le programme complet de cette édition 2021, dans la région et au niveau national en cliquant ici : Programme Migrant’Scène 2021 https://www.migrantscene.org/regions/sud-ouest/

LE FESTIVAL A TOULOUSE

18 novembre – 19h30 – Vieux Temple (Rue Pargaminières) – Soirée d’ouverture – Entrée libre

Présentation des actions de la Cimade, du contexte actuel et du festival.

Présentation audiovisuelle de « Absurdistan : Chroniques de l’absurde » : un court voyage dans l’absurdité de la rétention administrative. Un programme préparé et présenté par La Cimade.

Chants de l’ensemble vocal 2T3M : Composé d’amateurs investis et passionnés, l’ensemble vocal 2T3M chante a cappella et sans partitions grâce à une direction longuement expérimentée tant dans la technique vocale que dans la musique moderne et l’univers du chant choral. Pour cette soirée, au programme : Ssendu ; Cécile , l’Estaca , La Carioca , Alfonsina y el mar, Aragon et Castille, El cant dels Ocells, Manha do Carnaval, Chorino ak kayolan

Temps convivial et discussions autour d’un verre

19 novembre – 21h – La Brique Rouge (rue Mario Mombiola) – Projection Débat – Entrée libre Dans le cadre du festival Balkanica

Diffusion de Une jeunesse Rom, de Déborah da Silva, 52mn

C’est l’un des tabous de la République. Partout en France, des milliers d’enfants Roms vivent dans des bidonvilles sans pouvoir accéder à l’école. Pour sortir de cette situation et mettre un terme aux discriminations, plusieurs jeunes ont décidé d’agir. Un combat pour l’émancipation qui va les mener jusqu’aux marches de l’Assemblée.

Diffusion suivie d’une rencontre avec les jeunes, la réalisatrice et La Cimade.

24 novembre – 14h30 - Médiathèque José Cabanis - Projections jeune public (à partir de 6 ans)- Entrée libre Dans le cadre du mois du film documentaire Les contes désenchantés, 2016, UNICEF, 7 min Trois films d’animation qui racontent la fuite de Malak, Ivine et Mustafa, trois enfants syriens forcés de quitter leur pays en guerre. Je m’anime pour mes droits, Ludovic Versace, 2019, film d’animation, 5 min 47 À l’occasion du 30e anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE), des enfants vivant dans des bidonvilles de la Seine-Saint-Denis ont décidé de raconter au travers d’un film d’animation leur vécu d’enfant, entre précarité et exclusion. Dessine-toi… Portraits autoportraits par Gilles Porte Extraits du continent du Moyen-Orient : Palestine, Turquie et Israël Élans de créativité, réflexion, panne d’inspiration, larmes, rires. Dessine-toi... donne à partager la grâce de l’enfance

24 et 27 novembre – 15h – Théâtre du Grand Rond (rue des Potiers) – Danse – 6€

Le Voyage de Roméo, par la Cie Wejna, de Sylvie Pabiot, mise en scène de Sylvie Pabiot, en collaboration avec Roméo Bron Bi - Danseur : Roméo Bron Bi ( jeune public à partir de 6 ans)

Parler de la migration aux enfants ? Voilà le pari de la Cie Wejna. Et il est tenu ! A travers le portrait de Roméo, danseur ivoirien fuyant la guerre et arrivé en France en 2013, la pièce aborde les thèmes de la migration et de l’identité. En nous invitant à ce voyage dansé, elle fait également la part belle à la vivacité créatrice de celles et ceux qui doivent s’adapter pour inventer un nouveau mode de vie. L’histoire individuelle de Roméo, c’est celle des migrant·e·s et du courage qu’il leur faut pour entreprendre leur exil. C’est le parcours que traversent ces personnes, pas seulement géographiquement mais dans leur corps aussi. La danse, comme force évocatrice et source de créativité apporte une touche d’espoir et de beauté, à contrepied des idées reçues sur le sujet. Défendant l’idée de la danse comme acte citoyen, la Cie Wejna explore sur le plateau la place du corps dans le mouvement de nos cités et tisse au fil de ses pièces une mappemonde troublante des rapports humains. Un spectacle chorégraphique profondément humain et touchant.

28 novembre – 15h – Médiathèque José Cabanis – Projection Débat – Entrée libre Dans le cadre du mois du film documentaire

Diffusion de Rajaa, ça veut dire espérance, de Marielle Duclos, 2019, 53mn. Dans un foyer de travailleurs migrants, un musicien propose un atelier autour des berceuses de leur pays d’origine. Chacun se dévoile avec pudeur sur sa vie passée loin de sa famille, sous l’oeil toujours bienveillant de la réalisatrice. Séance suivie d’un échange avec la réalisatrice et un membre de La Cimade. Présenté et animé par Nicolas Potin.


Agenda

<<

2021

 

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345

Brèves

29 mars - café solidaire du personnel du collège Jean Pierre Vernant

café solidaire du personnel du collège Jean Pierre Vernant (4 Avenue Lasbordes 31500 Toulouse) le (...)

12 mars - #DéconfinonsLeursDroits - Café Solidaire et festif à l’école Ernest Renan le 17 mars

L’ensemble de la communauté éducative organise un café solidaire et festif devant le groupe (...)

8 mars - Café Solidaire à l’école Bayard Matabiau / 10 mars

Mercredi 10 mars / 8h15 - 9h Devant l’école, 60 rue Matabiau Dans le cadre de la campagne de (...)

31 janvier 2020 - Un toit pour apprendre

CONCERT DE HIP HOP ET NUIT DES CONTES A LA RÉQUISITION DU 36 RUE ROQUELAINE SAMEDI 1ER FÉVRIER A (...)

28 novembre 2019 - réunion RESF 31

le 4 décembre, 18h30 à la Cimade