AIR FRANCE LA COMPAGNIE QUI MENOTTE ET MATRAQUE SES PASSAGERS ?

AIR France KLM, 3ème entreprise mondiale du transport aérien deviendra-t-elle la compagnie qui menotte, bâillonne et matraque ses passagers ?
vendredi 8 décembre 2006

AIR France KLM, 3ème entreprise mondiale du transport aérien deviendra-t-elle la compagnie qui menotte, bâillonne et matraque ses passagers ?

Quelques exemples, parmi d’autres, trop nombreux :

• Jeff Babatunde Shittu, nigérian orphelin de 19 ans a été expulsé vers Lagos, menotté et bâillonné le 30 août. Au départ du vol, ses profs, copains, amis, les élus, tous ceux qui espèrent encore bloquer l’expulsion informent les passagers de ce qui se trame à bord. Le commandant de bord, M. Labaune, militant UMP, cadre Air France qui s’est lui-même inscrit sur le vol et a fait monter les CRS à bord pour mater les passagers. Deux d’entre eux sont interpellés, jetés au sol, menottés, débarqués et placés en garde à vue. Ils ne seront libérés que le lendemain.

• Chaque jour, le vol de 16h40 pour Bamako (Mali) transporte un ou plusieurs expulsés, révoltés ou résignés, objets de la collusion entre la France et leur gouvernement. En septembre, c’est le tour des ex-squatters de Cachan, assurés par leur consulat d’être protégés et trahis à leur dernier jour de rétention. Parmi eux Bala Keita, qui laisse en France sa femme, enceinte, ainsi que sa petite fille, et Djiré Sidy Mohammed, bâillonnés et menottés pendant toute la durée du vol. Diadié Sylla, matraqué par la police française et hospitalisé à Bamako. Pour venir à bout des nombreux passagers qui manifestent leur soutien, provoquant un retard de plus d’une heure pour le décollage, des dizaines de CRS investissent l’avion à la demande du commandant de bord.

• Le 14 septembre, le Directeur général de la police nationale, M. Michel Gaudin, adresse ses plus vives et précises félicitations à M. Jean-Cyril Spinetta, Président directeur général d’Air France KLM. Il souligne dans un courrier, le comportement exemplaire des commandants de bord qui ont assuré l’expulsion et le transport de Jeff et de Diadié Sylla, et dénonce nommément tel autre qui lui a pris la décision de ne pas embarquer N’Diaye, autre expulsé de Cachan, qui se débattait. Sans doute le commandant qui le 2 décembre a choisi de faire descendre la famille RABA sera-t-il lui aussi dénoncé à sa hiérarchie ?...

• Le 2 décembre, un conseiller régional de Rhône-Alpes et un haut fonctionnaire s’indignent de voyager sur un Lyon-Paris en compagnie d’une famille kosovare expulsée. Les policiers se jettent sur eux, les débarquent, les jettent à terre, les menottent et les placent en garde à vue. Air France menace de les attaquer au civil afin de leur faire payer les indemnités de retard !

Pour dénoncer la collaboration honteuse de la direction d’Air France, et appeler les équipages à refuser de participer à ces pratiques indignes, RESF et la Ligue des Droits de l’Homme ont interpellé par lettre les commandants de bord de la compagnie.


Documents joints

PDF - 98 ko
PDF - 98 ko

Agenda

<<

2019

 

<<

Février

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728123

Brèves

18 décembre 2018 - Rassemblement de soutien à la Case de santé

A 14 heures, jeudi 20 décembre voir l’appel dans les articles

3 décembre 2018 - DES FEMMES VICTIMES DE VIOLENCES CONJUGALES ET LEURS ENFANTS A LA RUE LA MOBILISATION CONTINUE !

Communiqué de Presse Du collectif « Le camp des femmes » Femmes unies, toutes à l’abri ! DES (...)

3 décembre 2018 - Hébergement d’urgence, mobilisation le 4 décembre !

A l’appel de nombreuses associations, manifestation à 14 heures

26 novembre 2018 - appel à soutien

APPEL A SOUTIEN Madame Héléna T ,dont les deux enfants sont scolarisés à l’école Jean Jaurès et (...)

21 novembre 2018 -  Quelle part assure l’Europe dans l’accueil des migrant-es ?

La LDH de Toulouse vous invite à une réunion-débat qu’elle organise à l’occasion de sa réunion de (...)