Succés de la mobilisation des écoles devant la Préfecture !

jeudi 13 décembre 2007

RESF31 :une petite revue de presse suite au rassemblement de soutien du 12 décembre ...


AFP

Mobilisation à Toulouse pour soutenir des familles de sans-papiers

Le 12/12/2007 à 19:43

Quelque 400 personnes, selon la police et les organisateurs, se sont rassemblées mercredi à Toulouse devant la préfecture de Midi-Pyrénées pour soutenir plusieurs familles de sans-papiers expulsables.

De nombreuses familles, des élus, enseignants et lycéens participaient à ce rassemblement organisé notamment par le Réseau éducation sans frontières (RESF).

Sur une banderole, a constaté un journaliste de l’AFP, on pouvait lire : "Sofia, Luna, Victor ont enfin leur place assurée à l’école. Mais que vont devenir Anna, Nelly, Souad ou Cyntia ?".

Les manifestants ont crié "non aux expulsions, oui la France est leur pays" et des enseignants ont apporté des pétitions signées par des centaines de personnes, qu’une délégation devait remettre à la préfecture.

Plusieurs dizaines d’élèves du lycée toulousain des Arènes ont déployé une banderole en soutien à une famille centrafricaine dont le fils, Prince, est scolarisé en seconde dans leur établissement.

"C’est l’exemple type de la parfaite intégration", a expliqué Julia, élève de l’établissement. Ce titulaire d’une bourse au mérite et d’une mention très bien au brevet des collèges avait été fait citoyen d’honneur de la ville de Toulouse pour le sérieux de son travail.

Mardi, ses camarades avaient organisé une longue chaîne humaine autour du leur lycée pour exiger qu’il reste en France.


20 minutes Les collectifs locaux sont toujours mobilisés contre les expulsions

Sans papiers, mais pas sans soutien. Hier en fin d’après midi, près de 400 personnes se sont rassemblées devant la préfecture de Haute-Garonne pour protester contre les expulsions de famille sans papiers. « Le but est de réunir les collectifs locaux pour rappeler à la préfecture que ces familles sont soutenues et que nous continuons le combat », a expliqué Jean-François Mignard, membre de Réseau éducation sans frontières.

Autour d’un orchestre improvisé, avec saxos et tambour, des lycéens et des personnels d’établissements, comme Bellefontaine, Papus ou Anatole-France ont dénoncé les expulsions d’enfants scolarisées dont les parents sont sans papiers. Ils sont mobilisés autour du cas d’une famille dont le père, en CDI et vivant depuis huit ans en France, doit être expulsé dimanche. Ses enfants vont au lycée des Arènes, au collège et à la maternelle Bellefontaine. Ces établissements multiplient les actions en leur faveur depuis une dizaine de jours. Hier soir, une délégation devait être reçue à la préfecture pour remettre des pétitions anti-expulsions.


Sur le Web : http://

Agenda

<<

2019

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois