Combien de temps encore les laissera-t-on dormir dehors ?

jeudi 22 novembre 2018

Nous, salarié-e-s du SIAO, sommes à nouveau en grève pour dénoncer le manque de solutions dignes et durables pour les personnes à la rue. Alors que des efforts significatifs ont pu être faits l’hiver dernier, la situation est à nouveau dramatique face aux demandes de mise à l’abri en constante augmentation depuis plusieurs années. Certes, des places ont été créées mais ont fermé, 120 familles notamment ont été remises à la rue à la sortie de l’hiver. Pour nous, professionnel-le-s de l’urgence sociale, cette politique de gestion au thermomètre est intolérable. Nos missions de service public sont mises à mal par l’absence de réponse immédiate des services de l’État. Nous exigeons des solutions de mises à l’abri immédiates et décentes. Nous ne pouvons pas laisser des dizaines de personnes, adultes et enfants, passer l’hiver dehors ni les envoyer dans des gymnases dans des conditions inhumaines. A ce jour, la quasi totalité des personnes qui sollicitent, parfois depuis des mois, nos services restent à la rue alors qu’ils ont besoin de dormir dans un lieu digne, sécurisé, correctement chauffé, ouvert en journée, proposant un accompagnement social. Ce sont des situations tragiques qui perdurent : Des familles, couples ou femmes seules, accompagnées d’enfants et de nourrissons vivant à la rue, contraintes de dormir à même le sol ; Des femmes victimes de violences qui, désormais prises en charge à l’hôtel pour une durée ne pouvant aller au-delà de 14 nuits, se retrouvent contraintes de retourner au domicile avec le conjoint violent ou se retrouvent à la rue ; Des personnes avec de lourdes pathologies sont sans solution ; Malgré le froid, aucune place supplémentaire n’a été ouverte. Les refus sur le 115 sont toujours plus nombreux (250 refus quotidiens) et nous n’avons aucune certitude sur les semaines à venir. L’ensemble des acteurs du secteur ont interpellé nos services de tutelle, le ministre, sans qu’aucune réponse n’ait été apportée. Nous demandons - des solutions de mises à l’abri immédiates - une rencontre avec le Préfet Nous appelons à un rassemblement et une conférence de presse devant l’hôpital La Grave, allées Charles de Fitte (côté Raymond VI) le jeudi 22 Novembre à 12h30


Agenda

<<

2019

 

<<

Février

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728123