A TOULOUSE, LA CHASSE AUX ENFANTS ET AUX FAMILLES A COMMENCE LE 10 AOÛT !

vendredi 11 août 2006

COMMUNIQUE DE PRESSE RESF31

Toulouse, le 11 août 2006

Sous l’égide du ministre de l’Intérieur, grand veneur de la chasse aux enfants de familles sans papiers déclenchée cet été, une arrestation honteuse a eu lieu hier jeudi 10 août à Toulouse.

Un groupe de courageux fonctionnaires de police se sont emparés de deux familles en tenue de nuit dans un hôtel toulousain, au petit matin, avec des attitudes et comportements qui ont particulièrement choqué et indigné les témoins de la scène.

Ces deux familles ont été conduites aux services de la Police de l’Air et des Frontières de Toulouse Blagnac pour être rapidement reconduites en Allemagne, premier pays par lequel elles sont entrées dans l’Union Européenne et qui décidera de leur sort.

D’origine tchétchène, ces deux familles courent le risque majeur d’être expulsées vers leur pays d’origine dont chacun sait qu’il présente toutes les garanties de respect des individus, particulièrement dans le cadre du conflit dévastateur qui y règne de puis des années !

On reconnaîtra là « l’humanité » dont se prévaut le ministre de l’intérieur dans sa gestion de la question des enfants et familles sans papiers. On saluera de même le courage politique consistant à renvoyer à un pays autre, sans que rien n’oblige les autorités françaises à le faire, les décisions à prendre concernant l’avenir très certainement brisé de ces enfants et leurs parents.

Ce qui s’est passé jeudi matin à Toulouse est une infamie qui n’honore ni ceux qui ont pris la décision de cette arrestation, ni ceux qui l’ont réalisée !

A l’heure où pleuvent les refus de régularisation en application de la circulaire de juin 2005, à partir de décisions arbitraires et incompréhensibles, la vigilance est plus que jamais de mise. Ce qui s’est passé jeudi 10 août à Toulouse confirme que nous sommes toujours dans une politique du chiffre qui vise inexorablement, malgré les discours lénifiants et les mesures de diversion, à expulser un nombre toujours plus important de sans papiers, au prix de milliers de vie et d’avenirs broyés.

Au ceux de l’été, dans cette période de tous les dangers, RESF 31 et toutes les personnes et organisations engagées dans la défense des enfants des familles sans papiers restent plus que jamais vigilant et mobilisé afin que de telles infamies ne se reproduisent pas.

Pour qu’il n’y ait pas de chaise vide dans nos écoles en septembre, pour que ces enfants et leurs familles aient une vie digne dans un pays respectueux de leurs droits les plus élémentaires !


Agenda

<<

2019

 

<<

Janvier

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123

Brèves

18 décembre 2018 - Rassemblement de soutien à la Case de santé

A 14 heures, jeudi 20 décembre voir l’appel dans les articles

3 décembre 2018 - DES FEMMES VICTIMES DE VIOLENCES CONJUGALES ET LEURS ENFANTS A LA RUE LA MOBILISATION CONTINUE !

Communiqué de Presse Du collectif « Le camp des femmes » Femmes unies, toutes à l’abri ! DES (...)

3 décembre 2018 - Hébergement d’urgence, mobilisation le 4 décembre !

A l’appel de nombreuses associations, manifestation à 14 heures

26 novembre 2018 - appel à soutien

APPEL A SOUTIEN Madame Héléna T ,dont les deux enfants sont scolarisés à l’école Jean Jaurès et (...)

21 novembre 2018 -  Quelle part assure l’Europe dans l’accueil des migrant-es ?

La LDH de Toulouse vous invite à une réunion-débat qu’elle organise à l’occasion de sa réunion de (...)