Un livre jeunesse trop « subversif » au centre de rétention de Lyon

mardi 12 juin 2007

Martine Vuaillat a 56 ans. Elle est grand-mère de six enfants et membre du Réseau éducation sans frontière (RESF). Elle visite fréquemment les enfants du Centre de rétention administrative de l’aéroport Lyon-Saint-Exupéry, où sont retenus les étrangers en attente d’expulsion. La semaine dernière, elle y a amené un livre pour enfants : "Au panier". La visite a pris alors une tournure inhabituelle : Dans ce livre, Henri Menier, l’auteur, cite un extrait de la Déclaration des droits de l’homme : "Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l’intérieur d’un Etat. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien et de revenir dans son pays." Une histoire qui a retenu l’attention de cette militante : A l’issue de cette visite mouvementée, Martine Vuaillat a été invitée à ne plus revenir au centre de rétention. Ce qu’elle fera à contre-coeur. Quant à Danielle Gastugue, fondatrice des Editions du Rouergue, éditrice de ce livre, elle a promis d’envoyer ses livres chaque semaine au Centre de Rétention de Saint-Exupery.

http://rue89.com/2007/06/09/il-etait-une-fois-un-livre-dans-un-centre-de-retention


Sur le Web : http://

Agenda

<<

2018

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456