RESF31 - Ecole benezet, petit dejeuner de la solidarité

lundi 2 octobre 2006

Une centaine de personnes, dont une cinquantaine d’enfants sont mises à la rue depuis ce lundi matin. C’est le cas de deux familles de l’école. Après le désengagement des services de l’Etat, les subventions exceptionnelles accordées par les collectivités locales au début de l’été avaient permis d’assurer leur hébergement. Elles sont aujourd’hui épuisées.

Ces enfants, ayant tous retrouvé les bancs de leurs écoles, sont comme beaucoup d’autres dans notre pays, les victimes d’une politique du chiffre et de la sinistre loterie qu’a constitué l’application arbitraire et incohérente de la circulaire Sarkozy du 13 juin.

Ces familles avaient pourtant démontré leur intégration en France. Dans chacune, un parent au moins et très souvent les deux sont en capacité de travailler légalement, de subvenir aux besoins des enfants et d’accéder à un logement autonome. Le refus obstiné qui est opposé à leurs demandes de régularisation, a pour conséquence de les maintenir dans un système de dépendance totale. Les jeter à la rue c’est les renvoyer vers l’enfer de la clandestinité.

Le quotidien de ces familles bascule dans l’insupportable. Pour certaines familles de l’école, il n’y a plus aucun revenu, aucune aide possible de la part des associations… elles n’ont plus de quoi se nourrir.

Nous refusons que le traitement qui leur est infligé se fasse en notre nom.

Pour manifester notre colère et notre solidarité, nous vous invitons à venir partager un petit déjeuner jeudi matin 5 octobre, dès 8 heures , à l’école.

De plus, pour subvenir aux besoins d’urgence, nous organiserons ce jour là une collecte de produits de première nécessité : Couches et nourriture pour bébés, lait, soupe et denrées alimentaires diverses

L’équipe de l’école élémentaire Annexe 2



Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois