Forte mobilisation en Ariège pour six apprentis africains sans papiers

samedi 1er septembre 2007

Quelque 500 personnes selon les organisateurs - 300 selon la police - se sont rassemblées vendredi devant la préfecture de l’Ariège à Foix pour soutenir six jeunes apprentis africains menacés d’expulsion, a constaté une correspondante de l’AFP.

Ce rassemblement en faveur de ces jeunes majeurs était organisé par la Ligue des droits de l’homme (LDH) et le Réseau éducation sans frontières (RESF), avec le soutien de très nombreuses organisations politiques, syndicales, et éducatives.

Devant une banderole "contre les expulsions arbitraires" et en présence des six Africains, originaires du Congo, du Cameroun ou de l’Angola, le président départemental de la LDH Christian Morisse a parlé de "jeunes avec des difficultés innombrables dans leurs pays, mêlés à des histoires de guerre civile et d’assassinats" avant de promettre : "ils vont reprendre leur travail !".

Dans un communiqué, la préfecture de l’Ariège parle de son côté de "filières d’immigration clandestine", et rappelle que 41 mineurs étrangers étaient présents en 2007 contre 11 en 2006, ce qui "a conduit le préfet à ne pas régulariser systématiquement leur séjour lorsqu’ils atteignent leur majorité".

A l’issue d’entretiens avec 10 jeunes accompagnés chacun d’un conseil, la préfecture a délivré quatre autorisations de séjour et notifié aux six autres l’obligation de quitter le territoire français.

Ces six jeunes gens, scolarisés dans un centre d’apprentissage, devraient déposer des recours contentieux au tribunal administratif avec l’aide d’avocats, a précisé la LDH.

AFP Le 31/08/2007



Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois