Des solutions viables et pérennes pour les élèves sans papiers !

mardi 25 octobre 2005

La FSU communique : Nicolas SARKOZY a fait savoir aujourd’hui qu’il souhaitait accorder aux élèves étrangers en situation irrégulière la possibilité de terminer leur année scolaire, mais sans offrir de garantie sur leur devenir au-delà de cette échéance. Il reprend, ni plus ni moins, ce que son prédecesseur au ministère de l’intérieur, Dominique de Villepin, avait accordé à la FSU il y a un an. Même si cette décision n’est probablement pas étrangère aux très nombreuses mobilisations de la communauté éducative en soutien aux élèves menacés d’expulsion, elle ne donne pas de réponse aux cas mis sur le devant de la scène, comme celui de la famille Makombo dans l’Yonne, et elle laisse dans l’expectative la situation de nombreux élèves qui courent toujours le risque de ne pas pouvoir achever un cycle d’étude et par conséquent de ne pas pouvoir se présenter aux examens qui le clôturent.

La FSU, impliquée dans le Réseau Education Sans Frontières, demande au Ministre de l’intérieur d’arrêter toutes les procédures concernant des jeunes scolarisés et d’ouvrir des véritables discussions avec les associations et avec les organisations syndicales pour que soient trouvées et mises en oeuvre des solutions humaines, viables et pérennes pour tous les cas.

Paris le 24 octobre 2005



Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois